dimanche 27 septembre 2009

Et pour en finir avec les macarons : une petite religieuse

Une dernière contribution au jeu organisé par 750g et Solar, une religieuse en macarons.
C'est mon cher et tendre qui m'a demandé : "tu pourrais pas me faire une religieuse mais avec des macarons ?" Je lui ai demandé en riant : "A quel parfum ta religieuse ?" et j'ai compris qu'il était sérieux quand il m'a répondu "Au chocolat, ça me dirait bien au chocolat"...
Il faut dire qu'avec les macarons, mon Zhom adore les choux : les religieuses, les éclairs, les petits choux à tout et n'importe quoi, il fallait donc bien que je m'attende à cette requête.
Comment lui refuser ce petit caprice ? je me suis enfermée dans la cuisine et voilà le résultat... une religieuse de macarons au chocolat au lait, ganache de chocolat noir, petite déco de confiture de lait.

Petit marché pour 6 religieuses
Pour les macarons :
- 210g de sucre poudre
- 125g de poudre d'amandes
- 20g de chocolat en poudre
- 3 blancs d'oeuf
- 30g de sucre en poudre
- du colorant alimentaire marron
Pour la garniture :
- 80g de chocolat noir 70%
- 30g de beurre + 1 cuillère à soupe de crème fraiche
- de la confiture de lait : obtenue en faisant cuire au bain-marie pendant 3H00 une boîte de lait concentré sucré.

Pour les macarons, la marche à suivre est toujours la même, ici vous ajouterez le chocolat en poudre au mélange de poudre d'amandes et de sucre glace par rapport aux précédentes recettes.
On forme 12 macarons assez dodus de 7-8 cm et 12 petits de 2-3 cm de diamètre.
Compter environ 20 minutes de cuisson pour les grosses coques et 12 minutes pour les petites. (toujours à 140°C)
Pour la ganache, faire fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes, incorporer à la spatule la crème fraiche pour obtenir un mélange bien lisse. Laisser refroidir.
Pour monter les religieuses, garnir les petits et les gros macarons. Poser un petit macaron sur un gros en le maintenant à l'aide d'une pointe de confiture de lait. Décorer à la poche à douille avec la confiture de lait et conserver au frais.

Bonne dégustation,
Avec mes amitiés culinaires !

2 commentaires:

Dorian a dit…

Eh bien des fois je me dis qu'il y a des idées que j'aimerais bien avoir eu... comme celle-ci !!! Ludique, amusant et visiblement savoureux... dans une même assiette moi je trouve que c'est un beau tiercé.

la cuisine de fabrice a dit…

voilà de la gourmandise ! comment manger 2 macarons en 1 : une religieuse. Astucieux et joli à voir